Accueil

Bienvenue sur la page web de Léonie Therrien-Tremblay.

Ce site est dédié à mon art. À travers ma pratique spirituelle et la peinture, mon travail est en constant mouvement.

Démarche Artistique, Yoguique

Le mouvement méthodique du corps et le travail de l’esprit ont ouvert ma pratique des arts visuels sur une nécessité de déconstruire l’édifice d’une existence conditionnée. Plus récemment, cette idée s’est transformée en une sensibilité plus subtile à la relation entre l’humain et la nature et sa propre nature ainsi exposée. Les lieux visités ont révélé une nouvelle préoccupation, soit la volonté de se rapprocher du territoire sauvage. L’idée selon laquelle l’humain a le devoir d’améliorer sa (la) nature afin de satisfaire à des désirs personnels et la violence qui en découle, est la thématique qui nourrit ma recherche artistique. Je m’intéresse à nos relations avec le sauvage et l’animal et j’aborde les thèmes du conditionnement social (animal), de l’attachement et de la liberté. Mon choix de processus lents, la peinture à l’huile, consiste en lui-même en une forme de résistance face à la l’idéologie progressiste. L’utilisation de technologies actuelles fait néanmoins partie de mon processus de création.

La pratique artistique comme méthode d’éveil de la conscience fut accidentelle et s’est manifestée sous forme de «feedback» entre moi et la lecture de l’œuvre terminée, et non pas comme le fruit d’un processus intellectuel antérieur à la production. Peindre est une méthode de méditation parmi d’autres. C’est le Yoga de la peinture, de la couleur.

Dans l’ensemble de mon œuvre, se dessine un lexique visuel récurrent. L’animal, la cabane, les arbres, les chaussures, l’intensité du sauvage dans un espace suspendu. J’accumule des photographies, des moments vécus et des instants forts qui marquent par leur intensité visuelle, autant formelle qu’ expérientielle. Je choisis, ou plutôt elles apparaissent ces figures ou architectures qui ont un potentiel de créer plusieurs couches de sens pour le lecteur, mais qui demeurent à la fois profondément intimes et personnelles. Quand je peins un tableau, je tente de détourner l’objet sans valeur, ou le sujet banal et l’amener sur la place du gagnant sur le podium du vide. Les contrastes se superposent, chaud -froid, mort -vivant, courbe et cube, sauvage et fabriqué. Je me sers parfois des photos de mon quotidien ou des images sur le web, je les choisis selon l’aspect spirituel que je tente d’approfondir et le temps passé dans l’atelier m’oblige à la contemplation, à l’étude de la vie et de soi. Mon choix de support et de technique varie selon le projet. Loin du trompe-l’œil ou de l’ornement, la matérialité de la peinture s’affirme et la trace de la matière et des accidents n’est pas cachée contrastant avec un souci pour la justesse des lignes.

Les œuvres sont en vente. Contactez l’artiste.